Etudes sur le jeune intermittent

Le jeûne intermittent (JI) est actuellement l’une des tendances les plus populaires en matière de santé et de remise en forme dans le monde entier.

Dernière mise à jour: 28 mai 2020

 

Comment le JI affecte les cellules et les hormones

Voici quelques-uns des changements qui se produisent dans le corps pendant le jeûne:

  • Développement musculaire, perte de graisse, hormone de croissance (GH): Le niveau de GH augmente et peut être multiplié par 5. Ceci est avantageux pour la réduction des graisses et la construction musculaire. (Sources fiables: 1, 2, 3, 4).
  • Taux de glycémie et diabète: La sensibilité de l’insuline s’améliore et le niveau d’insuline diminue. Des niveaux d’insuline plus bas rendent la graisse corporelle stockée plus accessible (Source de confiance: 1).​
  • Réparation cellulaire: Pendant le jeûne, nos cellules initient des processus de réparation cellulaire. Ceux-ci comprennent l’autophagie, au cours de laquelle les cellules digèrent et éliminent les protéines anciennes et dysfonctionnelles qui s’accumulent à l’intérieur des cellules (Sources de confiance: 1, 2).​
  • Expression des gènes: Il y a des changements dans la fonction des gènes qui sont liés à la longévité et à la protection contre les maladies (Sources de confiance: 1, 2,).

Ces changements dans les niveaux d’hormones, la fonction des cellules et l’expression des gènes sont responsables des bienfaits du JI pour la santé.

 

Un outil très puissant pour la perte de poids.

La perte de poids est la première raison qui incite les gens à essayer le JI (Source fiable: 1).

Le JI abaisse le taux d’insuline et augmente le taux d’hormone de croissance. En raison de ces changements hormonaux, le jeûne peut augmenter le taux métabolique de 3,6 à 14 % (Sources fiables: 1, 2).

Une étude réalisée en 2014 a montré que le JI peut aider à perdre de 3 à 8 % du poids sur une période de 3 à 24 semaines, ce qui est un résultat significatif par rapport à d’autres études sur la perte de poids (1).

Selon la même étude, les gens ont également perdu 4 à 7 % de leur tour de taille, ce qui indique une perte significative de graisse abdominale nocive qui s’accumule autour des organes et provoque des maladies (1).

Une autre étude a montré que le JI entraîne une perte musculaire moins importante que la méthode plus courante de restriction calorique continue (Source fiable: 1).

 

Les bienfaits du jeûne intermittent sur la santé

Des études ont montré qu’il peut avoir des avantages significatifs sur le contrôle du poids et la santé du corps et du cerveau. Il peut même aider à vivre plus longtemps..

Voici les principaux bienfaits du JI pour la santé:

  • Perte de poids: comme mentionné ci-dessus, le JI peut aider à perdre du poids et de la graisse abdominale sans limiter explicitement les calories (1, 2).
  • Résistance à l’insuline: Le JI peut réduire l’insulinorésistance en abaissant la glycémie de 3 à 6 % et le taux d’insuline de 20 à 31 %, ce qui devrait protéger contre le diabète de type 2 (1).
  • Inflammation: Certaines études montrent une réduction des marqueurs de l’inflammation, une cause majeure de nombreuses maladies chroniques (Sources fiables: 1, 2, 3).
  • Santé cardiaque: Le jeûne peut réduire le mauvais cholestérol LDL, les triglycérides sanguins, les marqueurs d’inflammation, la glycémie et l’insulinorésistance – tous des facteurs de risque de maladies cardiaques (1, 2, 3).
  • Cancer: Des études animales suggèrent que le JI peut prévenir le cancer (Sources de confiance: 1, 2, 3, 4).​
  • Santé du cerveau: Le JI augmente l’hormone cérébrale BDNF et peut favoriser la croissance de nouvelles cellules nerveuses. Il peut également protéger contre la maladie d’Alzheimer (Sources de confiance: 1, 2, 3, 4).
  • Anti-âge: Le JI peut prolonger la durée de vie des rats. Des études ont montré que les rats qui jeûnent vivent 36 à 83 % plus longtemps (1, 2).

Il est important de garder à l’esprit que la recherche en est encore à ses débuts. De nombreuses études étaient de petite envergure ou de courte durée. De nombreuses questions doivent encore trouver une réponse dans des études humaines de meilleure qualité (Source fiable: 1).

 

Qui doit être prudent ou l’éviter?

Il ne faut commencer un jeûne intermittent que lorsque tu es en bonne santé, que tu n’as pas de problème de santé et que tu n’es pas enceinte.

Consulte un médecin avant de commencer le JI, si tu:

  • Souffres de diabète
  • As des problèmes de régulation du sucre dans le sang
  • Souffres d’hypotension
  • Prends des médicaments
  • As un poids insuffisant
  • As des antécédents de troubles alimentaires
  • Essaies de tomber enceinte ou tu es enceinte
  • As des antécédent d’aménorrhée
  • Es enceinte ou allaites

En dehors de cela, le JI a un excellent profil de sécurité. Il n’est pas dangereux de ne pas manger pendant un certain temps si tu es généralement en bonne santé et bien nourri.


Autres liens vers des études et des communiqués de presse:

National Institute on Aging – Research on intermittent fasting show health benefits

The New York Times – Benefits of intermittent fasting

Harvard Health Publishing: Surprising update on intermittent fasting

National Library of Medicine: Intermittent fasting versus daily caloric restriction for weight loss